André Wilms

74 ans

Photo de André Wilms
  • France

né le 29 avril 1947 à Strasbourg

  • crédité dans 1 film
  • connu comme acteur

Biographie

André Wilms, né le 29 avril 1947 à Strasbourg, est un acteur et metteur en scène français.

Issu d'une famille alsacienne éloignée du monde du théâtre, André Wilms, après un CAP de stuqueur, débute comme cintrier au théâtre Sorano, qui accueille alors le Grenier de Toulouse, fondé par Maurice Sarrazin. Il est rapidement engagé comme figurant. Alors militant maoïste à la Gauche prolétarienne, il passe une audition devant Klaus Michael Grüber, qui l'a mis en scène en 1975 dans une version du Faust de Goethe aujourd'hui entrée dans l'histoire, Faust/Salpêtrière.

Après son engagement dans le Baal de Bertolt Brecht mis en scène par André Engel, ce dernier lui offre une place dans ses projets futurs : En attendant Godot de Samuel Beckett, Hôtel moderne d'après Franz Kafka, La Nuit des chasseurs d'après Woyzeck de Georg Büchner). Il intègre le collectif du théâtre national de Strasbourg, alors nouvellement créé et dirigé par Jean-Pierre Vincent.

Sa collaboration avec Grüber se poursuivit avec La Mort de Danton de Büchner, Le Pôle de Nabokov). Il travaillera ensuite avec Deborah Warner (La Maison de poupée) et Michel Deutsch (Imprécation II, IV et XXXVI, respectivement en 1993, 1995 et 1999), ou Heiner Goebbels (Max Black en 1998, Eraritjaritjaka en 2004).

Il a été l'un des premiers partisans de Heiner Müller en France.

Au cinéma, il a été l'acteur français fétiche des films d’Aki Kaurismäki (La Vie de bohème, Le Havre, Les Leningrad Cowboys rencontrent Moïse), Étienne Chatiliez (La vie est un long fleuve tranquille, Tatie Danielle, Tanguy, La confiance règne) et de Claude Chabrol (L'Enfer), entre autres.

Dès la fin des années quatre-vingt, André Wilms s'est mis à signer ses propres mises en scène au théâtre et à l’opéra ; il a notamment monté La Conférence des oiseaux de Michaël Levinas (festival international de Montpellier, 1988), Le Château de Barbe-Bleue de Béla Bartók (festival international de Montpellier, 1990), La Philosophie dans le boudoir du Marquis de Sade (Munich, Marstall, 1997), Pulsion de F.X. Kroetz (théâtre de la Colline, 1999), La Noce chez les petits bourgeois de Bertolt Brecht (Munich, 2000), La Vie de bohème d'après Henry Murger et Aki Kaurismaki (Stadttheater de Francfort, 2001), Histoires de famille de Biljana Srbljanović (théâtre national populaire - Villeurbanne, théâtre national de la Colline, 2002), Les Bacchantes de Euripide (Comédie-Française).

Il est le père de Mathieu Bauer, directeur du centre dramatique national de Montreuil, qui l'a dirigé dans plusieurs spectacles.

wikiwand.com


Filmographie 1 film

Brocéliande

8 janvier 2003

Chloé, une étudiante en archéologie, s'inscrit à l'université de Rennes avec comme spécialisation l'histoire celte. Au même moment se produit une série de meurtres pour le moins étranges. Tous les indices convergent vers la forêt de Brocéliande, creuset des légendes celtes, où Chloé...

  • Vernet