Bernard Blancan

64 ans

Photo de Bernard Blancan
  • France

né le 9 septembre 1958 à Bayonne

  • crédité dans 6 films
  • connu comme acteur

Biographie

Bernard Blancan, né le 9 septembre 1958 à Bayonne, est un acteur, scénariste, réalisateur et écrivain français.

Il passe un DUT carrières sociales, une licence de Lettres à l’ISIC de Bordeaux et un diplôme d’instituteur. Parallèlement, il se produit sur scène en amateur. C’est à l’IUT qu’il fait la connaissance d’Yves Caumon. Se noue entre les deux hommes une amitié artistique. Bernard Blancan est acteur dans plusieurs courts-métrages de Caumon puis fait une apparition dans Amour d'enfance et joue le rôle principal de Cache-Cache, un film sélectionné dans le cadre de la Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes 2005. Entretemps, c'est avec Peau d'homme cœur de bête d'Hélène Angel qu'il commence une carrière parisienne.

C'est Indigènes de Rachid Bouchareb, qui le révèle au grand public. Pour ce film, il est couronné, avec Sami Bouajila, Roschdy Zem, Samy Naceri et Jamel Debbouze, d'un prix d'interprétation au festival de Cannes 2006.

En 2011, il réalise le documentaire Retour aux sources qui retrace son apprentissage de sourcier, comme métaphore de la rencontre avec son père biologique, lui-même sourcier (Lutins du court métrage - meilleur film documentaire 2013).

En 2012, il publie Secrets de sourcier, aux Éditions Eyrolles et Journal d'un comédien, du footing aux palmes chez "Jacques Flament Éditions" suivi, deux ans plus tard, par Si j'étais guérisseur aux Éditions Eyrolles.

En 2013, il réalise Ogres niais, un court métrage présenté dans les festivals de Clermont-Ferrand et de Puteaux.

Parallèlement, il continue de tourner pour le cinéma (No pasaran d'Éric Martin et Emmanuel Caussé, Hors-la-loi de Rachid Bouchareb, La French de Cédric Jimenez). Il apparaît dans de nombreux courts-métrages et tourne aussi beaucoup pour la télévision, dans des téléfilms comme La Bicyclette bleue, Louise Michel, L'Été des Lip, et des feuilletons à succès tels qu’Un village français.

wikiwand.com


Filmographie 6 films

Edmond

10 novembre 2018

Paris, Décembre 1897. Edmond Rostand n’a pas encore trente ans mais déjà deux enfants et beaucoup d’angoisses. Il n’a rien écrit depuis deux ans. En désespoir de cause, il propose au grand Constant Coquelin une pièce nouvelle, une comédie héroïque, en vers, pour les fêtes. Seul...

  • Racist Customer

La French

3 décembre 2014

Marseille. 1975. Pierre Michel, jeune magistrat venu de Metz avec femme et enfants, est nommé juge du grand banditisme. Il décide de s’attaquer à la French Connection, organisation mafieuse qui exporte l’héroïne dans le monde entier. N’écoutant aucune mise en garde, le juge Michel part...

  • Commissioner Lucien Aimé-Blanc

La Robe du Soir

24 février 2010

Juliette, 12 ans, timide et mal dans sa peau, voue un véritable culte à son professeur de français, Madame Solenska. Belle quadragénaire souvent provocante, Madame Solenska aime séduire son jeune auditoire : sa classe est son théâtre et ses élèves, ses meilleurs spectateurs. Persuadée...

  • Le principal du collège

Partir

12 août 2009

Suzanne a la quarantaine. Femme de médecin et mère de famille, elle habite dans le sud de la France, mais l'oisiveté bourgeoise de cette vie lui pèse. Elle décide de reprendre son travail de kinésithérapeute qu'elle avait abandonné pour élever ses enfants et convainc son mari de l'aider à...

  • Rémi

Les Insoumis

11 juin 2008

Drieu est un policier en fin de parcours usé, brisé, grillé. Ce mystérieux Capitaine de la B.R.B se retrouve muté dans un improbable commissariat de province promis à une démolition dans les six mois, au coeur d'une ville industrielle perdue au bout de l'Etang de Berre, entre pollution et...

  • Pierre Wazemme

Indigènes

27 septembre 2006

En 1943, alors que la France tente de se libérer de la domination nazie, le parcours de quatre indigènes, soldats oubliés de la première armée française recrutée en Afrique. Abdelkader, Saïd, Messaoud et Yassin, réputés pour leur courage, sont envoyés en première ligne. Argent, amour...

  • Sergent Roger Martinez