Ludmila Mikaël

  • actrice

sources : IMDb / TMDb

Fiche d'identité


naissance
à Bois-Colombes, France
âge
73 ans
nationalité
France

Connue pour


En chiffres



2 films


3h41


5 / 10


1 vu


Biographie


Ludmila Mikaël (73 ans)

Ludmila Mikaël est une actrice française, née le 27 avril 1947 à Bois-Colombes.

Fille du peintre Pierre Dmitrienko et d'une pianiste, Ludmila Mikaël suit la voie royale en intégrant la Comédie-Française en 1967. Elle a été élève au Conservatoire national supérieur d'art dramatique, classe de Louis Seigner où elle obtient un 1er prix dans le rôle de Grouchenka dans Les Frères Karamazov de Dostoïevski, un 2e prix de Tragédie dans le rôle d'Hermione dans Andromaque de Racine, un 2e prix de Comédie classique dans le rôle de Camille dans On ne badine pas avec l'amour d'Alfred de Musset. Parallèlement à sa carrière théâtrale qui lui offre tous les premiers rôles magnifiques du répertoire, elle commence à jouer au cinéma dès 1966 dans Le Saut de Christian de Chalonge.

Elle débute réellement à l'écran en 1968 dans le rôle de Françoise du film Des garçons et des filles d'Étienne Périer aux côtes de Nicole Garcia et de Marc Porel. Elle obtient une popularité en 1969 avec La Chasse royale de François Leterrier avec Sami Frey et Claude Brasseur. Elle est la maîtresse de Vincent (Yves Montand) dans Vincent, François, Paul... et les autres de Claude Sautet. Sur les planches, elle obtient en 1992 le Molière de la meilleure comédienne pour son interprétation dans Célimène et le Cardinal.

Elle apparaît sporadiquement dans des seconds rôles pour le grand écran dans de grosses productions (Le Sergent de John Flynn, 1968 ; Dien Bien Phu de Pierre Schoendoerffer, 1991) ou des films d'auteur plus intimistes (Vincent, François, Paul... et les autres de Claude Sautet, 1974 ; Noce blanche de Jean-Claude Brisseau, 1989).

La comédienne quitte la Comédie-Française en 1987, mais n'enchaîne pas pour autant les films : sa carrière cinématographique reste très en deçà de sa carrière théâtrale très riche. Depuis les années 1990, elle tourne davantage, mais reste cantonnée à des rôles secondaires dans des comédies populaires (Coup de jeune de Xavier Gélin, 1992 ; 15 août de Patrick Alessandrin, 2001) ou à des films de jeunes réalisateurs (Bord de mer de Julie Lopes-Curval, caméra d'or au festival de Cannes en 2002). En 2005, tout en poursuivant sa carrière théâtrale, elle délaisse les seconds rôles et partage l'affiche d’Aux Abois, de Philippe Collin aux côtés d'Elie Semoun.

Elle a obtenu le prix Suzanne-Bianchetti en 1970.

Par ailleurs, Ludmila Mikaël est la mère de l'actrice Marina Hands, César de la meilleure actrice en 2007, qu'elle a eue avec le metteur en scène Terry Hands.

source : wikipedia.org

Filmographie



titre
résumé
Céline, une gamine de quinze ans, a fui de chez ses tuteurs. Elle a élu domicile dans la dépendance d’une maison bourgeoise, à l’insu de ses propriétaires, le juge Van Eyck et sa femme. Découverte un soir, elle parvient à se faire accepter, et jour après jour, s’évertue à séduire...
rôle
  • actrice : Nathalie Van Eyck
note

titre
résumé
En mars 1954, un reporter américain se trouve à Hanoï, au moment où débute la bataille de Ðiện Biên Phủ, pour couvrir la guerre entre la France et les résistants indépendantistes de la colonie française d'Indochine. Après une bataille de 57 jours, il assiste à la victoire capitale...
rôle
  • actrice : Béatrice Vergnes

Images

L'enfance du mal : Ludmila Mikaël
L'enfance du mal : Pascal Greggory, Anaïs Demoustier, Ludmila Mikaël
L'enfance du mal : Ludmila Mikaël
L'enfance du mal : Ludmila Mikaël, Pascal Greggory
  • Ajoutée le :
  • 13 août 2014 à 11:39:45
  • Modifiée le :
  • 9 janvier 2016 à 18:32:45