Paul Schrader

75 ans

Photo de Paul Schrader
  • États-Unis

né le 22 juillet 1946 à Grand Rapids

aussi connu comme Paul Joseph Schrader

  • crédité dans 2 films
  • connu comme réalisateur et scénariste

Biographie

Paul Schrader est né le 22 juillet 1946 à Grand Rapids, Michigan (États-Unis), fils de Joan (née Fisher) et Charles A. Schrader, famille calviniste membre de l'Église chrétienne réformée en Amérique du Nord. Il est le frère du scénariste et réalisateur Leonard Schrader. Ses parents lui interdisent d'aller au cinéma ; ce n'est qu'à l'âge de 18 ans, après être parvenu à se faufiler hors de la maison, qu'il voit son premier film, Monte là-d'ssus. D'après le livre de Peter Biskind, Easy Riders, Raging Bull, il aurait eu une attaque de panique avant la projection.

Il obtient son Bachelor of Arts au Calvin College avec un minor en théologie. Il décroche ensuite un Master of Arts en études cinématographiques de l'UCLA sur la recommandation de son mentor Pauline Kael. Il devient critique de cinéma pour le journal Los Angeles Free Press puis, par la suite, pour le magazine Cinema. Son livre, Transcendental Style in Film: Ozu, Bresson, Dreyer, qui examine les similitudes intellectuelles entre Robert Bresson, Yasujirō Ozu et Carl Theodor Dreyer, est publié en 1972. Le dénouement des films de Paul Schrader American Gigolo et Light Sleeper montre une ressemblance évidente avec le film Pickpocket de Robert Bresson.

Le premier scénario écrit par Paul Schrader est Pipeliner, qui ne sera finalement jamais produit mais qu'il utilisera comme carte de visite.

Le frère aîné de Paul Schrader, Leonard, pour échapper à la conscription lors de la guerre du Viêt Nam, quitte les États-Unis à l'aide de l'Église qui l'envoie en mission à Kyoto pour enseigner dans une école religieuse. Celui-ci découvre les films de Yakuzas, principalement ceux produits par Toei. Il adresse une longue lettre à son frère Paul à propos des films de Yakuzas, ce qui fascine Paul à son tour et l'inspire pour créer un film sur ce thème. Paul Schrader racontera à ce propos : « Bruce Lee venait de mourir et tout le monde cherchait à renouveler le genre “films d'arts martiaux” ». Il pense alors que les films de Yakuzas sont peut-être le nouveau filon. Dès lors il entreprend, en collaboration avec Leonard et Robert Towne, l'écriture de The Yakuza. En 1975, le scénario terminé, il s'engage dans une guerre d'enchères et parvient à vendre son script 325 000 dollars, prix encore jamais atteint à cette époque. Le film est réalisé par Sydney Pollack avec en vedette Robert Mitchum. Bien que le film soit un échec commercial, il reçoit l'attention de la nouvelle génération de réalisateurs à Hollywood.

En 1976, il signe le scénario de Taxi Driver réalisé par Martin Scorsese, qui aurait été écrit en seulement cinq jours (bien que certaines sources mentionnent dix jours voire un mois). L'histoire est en partie autobiographique : avant l'écriture du scénario, Paul Schrader était dans une situation similaire à celle de Travis Bickle, le héros du film. En effet, après un divorce et une rupture avec sa compagne de l'époque, il a vécu pendant plusieurs semaines dans sa voiture et profité de l'absence de son ex-compagne pour écrire le scénario à son appartement. Il fréquentait les cinémas pornographiques et avait développé une fascination morbide pour les armes à feu. Lors d'une interview pour le magazine 032c, il dira d'ailleurs à ce propos que l'écriture de Taxi Driver fut pour lui une thérapie personnelle. L'histoire s'inspire également du journal intime d'Arthur Bremer, qui, en quête de notoriété, tenta d'assassiner le candidat à la présidentielle de 1972, George Wallace. Schrader cite également les Carnets du sous-sol de Fiodor Dostoïevski comme source d'inspiration. Martin Scorsese dira plus tard que Taxi Driver est le film de Paul Schrader davantage que le sien.

Il profite de ses succès en tant que scénariste pour réaliser son premier film, Blue Collar, sorti en 1978, dont il est aussi le coscénariste avec Sydney A. Glass et son frère Leonard.

En 2003, Schrader fait les gros-titres des journaux pour avoir été viré du projet Exorcist: Dominion, un préquelle du film L'Exorciste. John Frankenheimer, prévu à l'origine pour la réalisation, est mort en 2002 d'un accident vasculaire cérébral à la suite de complications lors d'une opération de chirurgie rachidienne. Après que le film a été achevé sous la direction de Schrader, la société de production Morgan Creek Productions / Warner Bros, n'aimant pas le résultat, décide la reprise du tournage mais cette fois-ci sous la direction de Renny Harlin. Le film sort en 2004 sous le titre Exorcist: The Begining, en français L'Exorciste : Au commencement. La version de Schrader finit par avoir sa première au festival international du film fantastique de Bruxelles le 18 mars 2005, sous le titre Dominion: Prequel to the Exorcist, dont la sortie limitée en DVD au Royaume-Uni prête à polémique. Mi-2005, le film sort dans un nombre limité de salles aux États-Unis. En outre, après une post-production difficile, Schrader a dû réduire le budget pour finir son film ; il a demandé à Angelo Badalamenti et à Dog Fashion Disco, groupe de metal expérimental local que son fils Sam lui avait présenté, de participer à la bande originale du film. Dominion: Prequel to the Exorcist reçoit néanmoins les éloges de William Peter Blatty, auteur et scénariste du film originel L'Exorciste.

En 2004, le festival International du film Entrevues à Belfort lui consacre une rétrospective.

Le 2 juillet 2009, il est récompensé pour l'ensemble de sa carrière de scénariste en recevant le premier Lifetime Achievement on Screenwriting lors du festival inaugural de ScreenLit à Nottingham, en Angleterre. Plusieurs de ses films ont été projetés dont Mishima: A Life In Four Chapters après la présentation du prix par Shane Meadows, réalisateur de This is England.

En 2013, il est président du jury de la section Horizon lors de la Mostra de Venise 2013. Par la même occasion, son nouveau film The Canyons est présenté hors compétition.

En 2014, il réalise La Sentinelle, produit par Nicolas Winding Refn, avec Nicolas Cage dans le rôle principal, ainsi qu'Irène Jacob et Anton Yelchin. Mais une polémique éclate : le montage a été fait sans la participation de Schrader. Suite à cet polémique, Paul Schrader, aidé par Nicolas Winding Refn, Nicolas Cage et Anton Yelchin appelle à boycotter le film qui sortira directement en DVD.

En 2016, il réalise un film de gangsters Dog Eat Dog, tiré du roman d'Edward Bunker, où il retrouve Nicolas Cage et son acteur fétiche, Willem Dafoe. Il joue un petit rôle dans le film. Le film est présenté en clôture à la Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes 2016.

En 2017, il apparaît dans le film documentaire de Jean-Baptiste Thoret, We Blew It. La même année, après les films de gangsters, il revient à un registre plus dramatique avec Sur le chemin de la rédemption avec Ethan Hawke et Amanda Seyfried. Le film est présenté en compétition pour le Lion d'or à la Mostra de Venise 2017, où il reçoit de bonnes critiques, notamment sur la performance d'Ethan Hawke, et est nommé à l'Oscar du meilleur scénario original en 2019.

Début 2019, il annonce qu'il réalisera un western intitulé Nine Men From Now, avec Ethan Hawke et Willem Dafoe. Mais le projet est actuellement en suspens. Son prochain projet sera un thriller intitulé The Card Counter, avec Oscar Isaac dans le rôle principal aux côtés de Tye Sheridan, Willem Dafoe et Tiffany Haddish.

wikiwand.com


Filmographie 2 films

Affliction

12 février 1998

Lawford, dans le New Hampshire, est une petite localité vivement touchée par la récession économique. C'est là que vit et travaille Wade Whitehouse. La vie n'a pas été tendre avec lui. Son mariage avec Lillian a été un échec et il ne voit sa fille Jill qu'à de rares occasions. Wade...

  • réalisateur
  • scénariste

Hardcore

9 février 1979

La fille de l'homme d'affaires, Jake VanDorn, disparaît mystérieusement lors d'un voyage organisé par son église. Désespéré, il engage alors un détective privé pour la retrouver et apprend alors que sa fille tourne actuellement dans des films pornographiques. Prêt à tout pour la sortir...

  • réalisateur
  • scénariste